Accueil » Blog Sexe » Guide Complet pour le Débutant en sexe anal

Guide Complet pour le Débutant en sexe anal

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour certains, les deux mots « sexe anal » évoquent des sentiments d’euphorie et d’excitation. Pour d’autres, cela les fait immédiatement serrer les fesses de panique. Que vous soyez dans la team « on aime la sodomie« , dans la team « Pas de sexe anal pour moi merci » ou quelque part entre les deux, il y a quelques choses que vous devriez savoir cette pratique sexuelle.
D’une part, c’est beaucoup plus de préparation, de réflexion et d’anticipation que les autres actes sexuels puisque l’anus ne s’autolubrifie pas comme le vagin. Cela signifie que vous avez besoin de gel lubrifiant—et beaucoup, ainsi que beaucoup de préliminaires et de préparation pour avoir de réussir un rapport sexuel anal.

Deuxièmement, vous devez vous assurer que vous êtes à l’aise de parler de sexe anal ouvertement et honnêtement avec votre partenaire, car la communication est la chose la plus importante si vous envisagez de passer à l’acte. Les attentes ne devraient pas être ce que vous voyez à la télévision ou lisez, c’est ce dont vous et votre partenaire discutez en tant qu’attentes et épanouissement au cours des rapports sexuels.”
Ce qui nous amène à mon point suivant: Malgré ce que vous pouvez voir au cinéma ou dans une video porno, la sodomie n’est pas une pratique naturelle et évidente, qui va de soi —encore moins un bon rapport anal qui satisfait les deux partenaires. Il y a beaucoup de travail de préparation pour s’assurer que vous avez une expérience de sodomie agréable, et nous avons tous les trucs et astuces ci-dessous pour y parvenir.

LES ETAPES POUR REUSSIR UNE BONNE SODOMIE

Madame voilà les étapes pour faire de la sodomie une expérience pleinement jouissive. Mais certains conseils de ce guide peuventt s’adresser à monsieur s’il essaye ici sa première expérience femdom.
Donc, que vous envisagiez d’essayer le sexe anal, que vous en soyez déjà obsédé ou que vous essayiez simplement d’apprendre ou découvrir une nouvelle expérience,  voici comment pratiquer une bon coït avec une baise anale réalisée correctement 🤓- et repartez avec un cul indemne et sans fissures.

1. Faites monter la température avec des sextoys ou du lubrifiant

Le lubrifiant chauffant peut aider à augmenter le plaisir et à vous mettre à l’aise sur le moment. La chaleur créée aide faire circuler le flux sanguin dans la zone du coït et à accroître la stimulation des récepteurs du plaisir dans le rectum/l’anus.

Mais si les lubrifiants chauffants ne sont pas votre truc, pas grave. Pensez à essayer un jouet excitant qui chauffe juste au-dessus de la température de votre corps. Tout comme le lubrifiant, il aidera à détendre vos muscles et à faire circuler le sang correctement pour la sodomie à venir.

2. Allez aux toilettes juste après avoir terminé

Tout comme faire pipi après un rapport vaginal est un must pour prévenir les infections urinaires, il est également important d’aller aux toilettes après le sexe anal. Pendant le coït anal, il y a un déplacement des organismes situés près de l’anus vers le vagin et l’urètre, ce qui augmente les risques d’infections vaginales et d’infections urinaires. Il y a de fortes chances que vous vous sentiez obligée d’aller aux toilettes de toute façon.

3. Comprenez que vos fesses vont péter et lâcher de l’air

Après le sexe anal, madame est maintenant, officiellement, ouverte à la joie des pets sodomiques. Ce ne sont pas à proprement dit des pets, quoi qu’on en dise. Contrairement aux pets de vagin, ils peuvent durer quelques heures lorsque l’air s’échappe. Du bon côté, vous devenez un beatbox anal 😂😂😂, et votre partenaire peut se lâcher un freestyle de malade s’il aime le hip hop.

4. Le risque de contracter des infections urinaires est plus élevé

Surtout pour les femmes cisgenre. Le sexe anal peut augmenter le risque de MST, surtout si l’hygiène n’est pas au rendez-vous. En fait,  les femmes cis courent “au moins 17 fois plus de risques de contracter une MST pendant les rapports de sexe anal que les rapports vaginaux.”

Bien que cela ne signifie pas que vous devez ne pas pratiquer l’anal, cela signifie que vous assurez d’une hygiène irréprochable chez les deux partenaires et avoir des relations sexuelles sûres (avec un préservatif) pour vous protéger et protéger votre partenaire.

Annonces de femmes cherchant du sexe anal

5. Oubliez la sodomie si vous avez des hémorroïdes

Que madame les ait contractées pendant la grossesse ou qu’elle ne chie pas pendant une semaine après la chirurgie, les hémorroïdes, qui sont un amas de veines ressemblant à un oreiller trouvé près de votre trou de butin, ne sont pas amusantes- et elles sont à prendre en compte lors de relations sexuelles anales.

Les hémorroïdes peuvent s’exacerber pendant les relations sexuelles anales, entraînant des saignements rectaux. Et bien qu’un peu de sang soit tout à fait normal, si vous savez déjà que vous avez des hémorroïdes, discutez avec votre médecin pour trouver une solution si vous voulez vraiment enculer votre future sexfriend.

6. Désolé, mais vous pouvez réellement tomber enceinte à cause du sexe anal

En quelque sorte. Selon l’endroit où votre partenaire éjacule (et s’il éjacule), si vous ne faites pas attention au nettoyage, vous « pourriez » avoir une surprise dans environ neuf mois. Bien que ce soit rare, si monsieur éjacule à l’intérieur de l’anus de madame ( creampie ) et que vous ne faites pas attention lorsque monsieur se retire, le sperme pourrait couler et pénétrer dans le vagin, entraînant ainsi une grossesse. Encore une fois, c’est rare, mais c’est une autre bonne raison de mettre un préservatif (ce qui facilite le nettoyage, btw) juste pour être en sécurité.

7. L’avantage est de pouvoir avoir des relations sexuelles anales pendant vos règles

Même si le sexe pendant les règles est l’une des joies les plus pures de la vie pour beaucoup de femmes, si vous n’êtes pas amatrice de sang ou si vous voulez simplement essayer quelque chose de nouveau, avoir des rapports de sexe anal pendant vos règles est un peu incroyable.

“Beaucoup de femmes disent ressentir plus de plaisir à se faire prendre le cul pendant leurs règles tout en portant une coupe menstruelle dans leur vagin”

Apparemment, on pense que la coupe menstruelle stimule les parois internes du vagin, ce qui peut être un bel ajout à la sensation déjà érotique du sexe anal.

8. Dites non aux lavements

Si madame est une vraie maniaque, elle pourrait être tentée d’aller au-delà et de pratiquer un lavement avant l’anal en pensant que cela rendra l’expérience plus propre, mais c’est une mauvaise idée. Il est fortement recommandé  de ne pas utiliser de lavements. Alors que certains pensent que les lavements rendent le coït anal plus hygiénique, c’est un concept très mal compris. Les lavements entraînent de nombreux effets secondaires négatifs car ils peuvent endommager la zone, irriter les cellules du rectum, générer un excès de mucus et provoquer une sécheresse dans la région rectale, ce qui peut provoquer des fissures et entraîner la propagation de MST.

9. Veuillez, pour l’amour des VRAIES bonnes choses, ne regardez pas les représentations PORNO du sexe anal comme un modèle

Le sexe anal représenté dans le porno est un fantasme et “ne reflète pas le fonctionnement réel de la physiologie. »
Donc, si vous voyez une actrice en train de se faire défoncer la rondelle, ruiner le cul, sachez que… ce n’est surtout pas ce que vous devriez envisager comme rapport en aucune façon.
Le sexe anal doit être pratiqué lentement, soigneusement et en toute sécurité, en utilisant beaucoup de lubrifiant et surtout doit être agréable et jouissive pour toutes les personnes impliquées.

10. Acceptez le fait que le sexe anal, ba c’est du sexe anal

Abandonnez toute stigmatisation, honte ou gêne entourant les matières fécales. Non, vous n’allez pas nager dans les excréments, mais préparez-vous afin de ne pas paniquer si vous en voyez.

Ca fait partie du jeu anal et ne laissez pas ça vous empêcher de prendre du plaisir pendant la sodomie. Si vous êtes curieux d’essayer le sexe anal, concentrez-vous sur votre plaisir, plutôt que sur la peur de faire des tâches ou de l’excrétion possible, car cela peut vous empêcher de vivre une expérience pleinement agréable..

De plus, à moins d’avoir une maladie comme la colite ulcéreuse qui affecte votre système digestif, sachez, madame, que les excréments ne devraient pas être un problème.
Vous pouvez essayer d’aller aux toilettes pour aller déféquer au préalable et vous vous lavez avec de l’eau et du savon (à l’extérieur), avant de devenir intime, cela est susceptible de vous assurer de rencontrer  » peu à zéro matière fécale.”

11. Détendez tout votre corps

Les préliminaires et le massage anal peuvent être une excellente entrée pour une nuit de sodomie, mais il est également important de s’assurer que votre corps est détendu. Massez le bas du dos de madame, de caresser l’intérieur de ses cuisses, puis de remonter lentement pour masser l’entrée de son anus.
La raison pour laquelle il est si important de rester détendu, à la fois mentalement et physiquement est d’éviter de tendre involontairement les muscles de la région anale, car cela peut souvent conduire à une expérience négative ou inconfortable.

Vous connaissez mieux votre corps, alors tout ce que vous devez faire pour détendre tout votre corps et votre esprit est utile.
Faites ce qui vous semble naturel, sensuel et attrayant à votre rythme.

12. Vous pourriez avoir l’impression d’avoir besoin de péter après, ce qui est normal.

Après le sexe anal, vous pouvez avoir l’impression de vouloir aller aux toilettes ou ressentir des sensations similaires à des flatulences. Et bien que cela puisse sembler irritant ou légèrement embarrassant,  il n’y a rien à craindre si c’est tout ce que vous ressentez après un rapport safe (c’est-à-dire avec un préservatif!) de  sexe anal agréable.

“Le sexe anal n’est pas dangereux s’il est pratiqué de manière sûre et responsable”

Oui, cela demande du temps et de la détente et un travail de préparation. Mais si vous vous concentrez sur le plaisir de votre partenzaire et que vous pratiquez la sodomie en toutes sécurité et propreté (c’est-à-dire que vous ne passez pas de l’anal au vagin), ça devrait aller.

Articles blog sexo

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Guide pour réussir son premier gang bang

Un grand nombre de femmes (et d'hommes, d'ailleurs) ont le fantasme d'être au coeur d'un gang bang – un événement où plusieurs protagonistes baisent...